Assassin’s Creed Revelations – Edition Animus

Après vous avoir abandonné hier en n’écrivant aucun billet, j’ai reçu ce matin l’édition Animus de Assassin’s Creed Revelations alors que je ne pensais pas du tout la recevoir, il faut reconnaître que Micromania est rapide au contraire de la Fnac.

Chaque année depuis 3 volets, nous avons droit à un jeu Assassin’s Creed, une franchise que j’apprécie bien malgré l’ajout d’un multi pour le Brotherhood de l’année dernière car oui, j’aime pas trop les multi, surement car je me fais souvent humilier et puis les trophées sont toujours très long à obtenir, ce qui est un peu déprimant si on vise le platine.

Après avoir commandé le collector simple du jeu, je me suis rabattu sur la version ultime et exclusif à Micromania (Mais aussi en vente sur Amazon ), de plus n’étant pas un friand de l’enseigne pour ses prix abusif pourtant ses derniers temps, je me suis pris The Elder Scrolls V : Skyrim et bien pourtant je l’ai pris de nouveau chez eux car ils offraient un steelbook au contraire de Amazon (Ils devraient vraiment commencer à offrir des petites choses).

Je vais commencer par le Steelbook que je trouve tout simple sublime et très bien réussi que cela soit intérieurement ou extérieurement. A noter qu’il est un peu plus quand qu’un boitier de jeu ordinaire.

Passons à l’Animus Edition et vous verrez que je suis quand même un peu déçu car au fur et à mesure les éditions collector de la franchise régresse après des collectors excellent pour le premier puis ceux de Assassin’s Creed 2, une édition codex qui aurait pu être mieux avec une figurine.

Le coffret est assez lourd et pour cause il y a un contenu à l’intérieur qui fait plus de 200 pages. Petite particularité, il est fait de travers et finalement cela ne l’avantage pas du tout car avec le poids lourd qui tend à le faire tomber, c’est dommage de ne pas avoir faire un coffret stable.

Et puis, je comprend pas, dans le collector de Batman par exemple, il utilise une sur-protection en plastique qui ne s’abime pas tandis que là encore nous avons un boitier de protection en carton qui est fragile en manipulation.

Dès que l’on enlève ce boitier de protection, on se retrouve avec le boitier à proprement parlé, il est holographique/lenticulaire avec le symbole de Assassin’s Creed.

Mais là où je suis très mécontent envers ce coffret étant le cache qui est correct visuellement avec le nom de l’édition mais en faite il sert à rien car il ne tient pas et ferme rien du tout, c’est hallucinant. Perso, j’avais lu cela « brisez le sceau des Assassins pour découvrir son contenu » au moment de la préco et bien je vois pas donc si c’est seulement pour le collector simple, c’est encore hallucinant, surtout vue le prix de l’Animus.

Une chose que j’apprécie mais cela n’est pas spécifique à cette version, c’est la présence du premier volet des aventures avec Altair, je me rappel y avoir joué sur Xbox 360 à l’époque et j’avais bien aimé malgré ce que l’on peut dire maintenant. Ce petit bonus est présent sur tout les versions du jeu mais surtout limitée car seul les premiers vendus (Plusieurs millions quand même, j’imagine) l’auront.

Dans le boitier se trouve aussi, la bande-son du jeu sur un beau petit CD. Il comprend 12 chansons pour une total de 47 minutes d’écoute. J’apprécie bien ce genre de contenu dans les collectors encore plus quand ils sont sur CD et en dématérialisé comme cela se répands.

Alors en voyant tout çà, je me dis qu’est-ce qui justifie un prix aussi cher et surtout une exclusivité qui n’en est pas une si on peut se procurer le contenu a part, le boitier différent, celui-là même qui est déplorable en qualité. Je comprend pas. Si je n’avais pas fait autant d’achat ce mois-ci, j’aurais pris le collector simple pour voir la comparaison mais je suis très déçu. Heureusement que le steelbook est là pour me remonter le moral.