FIFA 18 – Preview E3

À l’heure où j’écris ces lignes, EA Sports a déjà dévoilé quelques nouveautés du FIFA de cette année, mais après avoir joué environ une douzaine de parties de FIFA 18, le seul qui se distingue vraiment des autres est celui qui porte le nom le moins excitant : Attaque Concertée.

FIFA 17 était une merveilleuse simulation de football à de nombreux égards (et une plate-forme plus merveilleuse encore pour les acrobaties synchronisées débiles ou la folie de l’achat – vente de crédits fifa avec les joueurs aux enchères : voir http://www.univ-creditsfifa.fr/17-credits-fifa-18 pour fifa 18), mais il comportait quelques bizarreries gênantes, l’une d’elles étant que l’on se retrouvait souvent sans aucun soutien de ses coéquipiers une fois passée la ligne médiane, ce qui contraignait à garder le ballon dans l’espoir de voir ce soutien arriver.

Nouveauté FIFA 18 : l’attaque concertée

foot2L’idée de l’Attaque Concertée de FIFA 18 est de faire que plus de joueurs soutiennent l’attaque, ce qui vous permettra de vous lancer vers l’avant par vagues, exploitant les espaces entre des défenseurs isolés en train de se replier, et de vous propulser dans les 16 m adverses avec suffisamment de force pour être à la réception de tous les rebonds ou de tous les tirs foirés par le gardien.

J’ai joué Milan dans FUT dans une version multijoueurs pré-E3 et, quand mon Drogba est rentré en possession du ballon à hauteur de la ligne médiane, des joueurs comme Eto’o et même Luca Antonini se sont rués vers l’avant pour le soutenir. Dans FIFA 17, vous pouviez généralement trouver un coéquipier la première fois où vous en aviez besoin ; dans FIFA 18, vous pourrez en trouver bien après, qui renforceront l’attaque et créeront de nouvelles opportunités. Les trajectoires des centres ont aussi un arc moins prononcé, ce qui permet aussi d’accélérer les contre-attaques et de donner plus de percussion.

Un autre des problèmes de FIFA 17 faisait partie de ces choses que l’on ne remarque vraiment qu’après des mois de jeu : la façon stéréotypée et prévisible dont les joueurs contrôlaient le ballon et les façons limitées de se déplacer avec. C’est vrai qu’il y avait beaucoup de variations dans le premier contrôle et les contrôles des feintes au joystick, mais pas suffisamment pour ne pas avoir l’impression d’une précision géométrique et artificielle au bout d’un certain temps.

Un FIFA 18 hyper-réaliste

FIFA 18 injecte aussi une dose d’un élément dont les membres de l’équipe de développements parlaient généralement toujours avec un profond respect à chaque fois qu’ils m’invitaient à venir les voir : l’erreur humaine. Les attributs des joueurs et leur situation – la vitesse du ballon, l’angle de réception, etc. – contribuent désormais à déterminer la qualité du premier contrôle. Cela veut dire que même si plus de joueurs vont soutenir vos attaques, vous devrez toujours faire attention à chaque instant.

footMaintenant, vous ne pouvez plus non plus vous appuyer sur vos grigris et vos dribbles précédemment impeccables pour slalomer à travers des milieux de terrain regroupés et les surfaces de réparation, parce que le premier contrôle taillé sur mesure semble aller au-delà de la simple réception de la balle – pratiquement tous les petits coups dans le ballon au cours d’un dribble sont légèrement imparfaits, ce qui accroît le risque de vouloir y aller tout seul.

C’est potentiellement une bonne nouvelle aussi pour les gens qui ont eu de la peine avec le système de défense tactique en 4-3-3 de l’année dernière et qui se plantaient parfois parce qu’ils ne trouvaient pas le bon moment et le bon timing pour lancer la jambe de façon à contrer les dribbleurs adverses. Désormais, les attaquants sont moins certains de réussir leurs contrôles, et il est plus facile de limiter leurs mouvements en les pressant et de les déposséder du ballon quand ils le gardent trop longtemps.

2 Commentaires

  1. J’ai testé la démo de fifa sur ps3 et j’ai vraiment pas aimé. Deja, on ne peux pas jouer avec la croix, et j’ai vraiment l’impression que les joueur répondent mal aux commandes.
    Je resterais fidèle à PES cete année encore.

  2. Sur PS3 il est moins beau que FIFA 18, moins net.
    Alors sur les ralentis et les tronches sont largement mieux faites mais en match vue TV c’est clairement moins précis que FIFA 18.

    Un grain différent, moins net.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*