test du jeu Burnout Legend !

Depuis le lancement de la psp sur la terre, les jeux de voitures ont commencé à bien se développer, des jeux tels que Toca Race Driver 2, Colin Mc Rae, F1 2010 ou encore le prochain Poursuite Force. Mais EA ne s’est pas dégonflé et a quand même sorti son Hit, Burnout. Successeur de 3 autres titres, sur consoles de salon, qui eux aussi ont fait du bruit. A chaque nouvel épisode, une nouveauté, dont les takedowns qui ont été intégrés à cette version portable.
Il est l’heure de parler de Burnout Legend, un jeu pas comme les autres, où la seule règle est de finir 1er !

Tout d’abord commençons par le principe de ce jeu de courses. Ici c’est du 100% arcade, pas l’ombre d’une simulation, vous faites des courses dans les villes, les campagnes, mais pas sur circuit. Vous entravez les lois, les limitations de vitesses et foncez à tout allure pour la première place en slalomant dans la circulation. Des accidents, il y a beaucoup d’accidents ^^
Différents modes de jeux vous sont proposés, regardons ça de plus près…

burnout-legend-2

En premier, le mode principal, « Tour du monde » où vous enchaînerez des courses sur différentes parties du monde. Pour progresser dans le jeu, il faut avoir des médailles d’or.
Il y a cinq classes différentes : Compact, Muscle, Coupe, Sport et Super, dans l’ordre des voitures les moins puissantes au plus puissantes.
Pour les deux premières catégorie une série de 13 médailles, pour la catégorie « coupe » il y en a 15, pour le mode « Sport » il y en a 18 et je n’ai pas encire débloqué la dernière classe ^^. Et en parallèle 100 épreuves de crash toute catégorie confondue.

Premier type de course, les courses simples, il suffit de terminer premier de la course face à trois autres adversaires. Un mode basic dont tous les jeux de voitures intègres.

Ensuite il y a le type Duel, un seul adversaire, où le but est le même, terminer premier. Par contre ici, l’adversaire sera un peu plus coriace qu’en courses simples.

Après, troisième type, le mode Road Rage, à mon goût le plus excitant ! Le but ici est de faire le plus de takedowns possibles. (Les takedowns pour ceux qui ne connaissent pas encore, permet de pousser l’adversaire sur un mur, ou une voiture, ou bien encore dans le décor, pour qu’il soit hors course ; et ça vous rajoute tout simplement un takedown?. Ensuite, si en faisant un takedown vous n’explosez pas et que vous continuez à en faire, il y a des sorte de « combos ».Ca fait : Takedown, Double takedown, Triple takedown, Série de takedown et Déluge de takedown. Et après, ça « lock » à Déluge de takedown ^^) Bref, vous vous doutez que se mode de jeu ne manque pas d’action ! C’est du non stop.

Le mode Poursuite, qui comme l’indique son nom, est une course poursuite où vous incarnez la police. Je peux vous assurer qu’à un certain stade vous allez pleurer devant les voitures de police que vous débloquerez ! Donc rien de bien compliqué, un chrono, une barre de vie, et vous tamponnez la voiture à suivre pour la détruire.

Le mode Eliminateur, basic, le dernier de chaque tour est éliminé, il faut donc essayer de rester premier tout le long pour assurer la victoire.

Ensuite le mode « Tour Booste » un contre la montre avec un bolide puissant, il suffit de faire un bon temps pour la médaille d’or.

Pour le mode solo seulement, le contre la montre, de quoi taper de bons temps encore !

Et enfin, le mode Crash est le mode le plus original à mon goût. Le but : il y a de la circulation sur une route, et vous vous arrivez comme un missile et essayez de faire le plus de dégâts possible en encastrant les véhicules innocents. C’est assez énorme, personnellement j’ai été bluffé par la qualité sur notre petite psp. Il y a une nouveauté depuis Burnout 2, c’est le Crashbreaker (flemme d’allumer la psp pour l’orthographe exact ^^) cela consiste à faire exploser sa voiture après avoir détruit un certain nombre de véhicules.
Exemple : Crashbreaker = 10 véhicules.
Après avoir heurté 10 véhicules, vous pressez la touche triangle et votre voiture va exploser et faire de sacrés dégâts s‘il y a des véhicules aux alentours !
Et pour gagner les médailles, ça se compte en $. Le plus de dégâts causés amènent à la médaille d’or !

à suivre…

 

 

1 Commentaire

1 Rétrolien / Ping

  1. Análisis Gran Turismo 5 – juegos por todos

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*