Avis Resistance : Fall Of A Man sur PS3

Resistance : Fall of a Man vous plonge dans une Europe uchronique qui n’aurait pas connu la seconde guerre mondiale, mais à la place l’invasion de créatures aussi hideuses que mystérieuses : les chimériens. Tel un virus, ces êtres malveillants se sont répandus sur toute la surface de l’Europe et on même fini par atteindre l’Angleterre. Afin d’endiguer la menace, vous, le sergent Nathan Hales êtes envoyé parmi un contingent de l’armée américaine pour aider vos frères britanniques. Un scénario sympathique même si il reste assez léger et qui a surtout le mérite de nous plonger dans une ambiance très réussie.
Mi SF – mi historique
L’univers de Resistance c’est en effet un peu celui de Medal of Honor ou de Call of Duty qui aurait fusionné avec celui d’Aliens. On se retrouve donc dans des décors anglais des années 50 ravagés par la guerre, mais aussi infesté de créatures et parsemé de détails carrément SF. Un univers et une ambiance très travaillés donc même si l’on pourra regretter le design un peu série Z des chimériens et le manque de variété du bestiaire. Le tout est servi par une réalisation technique dans l’ensemble réussie mais un peu inégale avec des décors et effets tantot superbes et parfois juste bien foutus.
Un gameplay équilibré
Le gameplay est quant à lui très efficace mais pas forcément très novateur. On a le droit à des séquences dont la mise en scène et l’aspect scripté font penser à Medal of Honor ou Call of Duty, alors que les niveaux vastes, mais au level design restrictif et parsemés de bidons à faire exploser font penser au Black de Criterion. La prise en main et le plaisir sont quais instantanés, mais le jeu ne brille pas forcément par sa profondeur avec notamment une IA ennemie et alliée assez limitée. On se retrouve donc avec un FPS assez bourrin, assez scripté et assez dur, mais franchement plaisant.
Un travail appliqué

On sent en Resistance l’aboutissement d’un travail soigné et complet, mais pas non plus une inspiration brillante. Sûrement limités dans le temps par la date de sortie de la console, les développeurs ont fait le meilleur jeu qu’ils pouvaient, un titre équilibré et complet notamment en termes de modes de jeu (solo, coopératif, multijoueur, online) mais dont tous les détails ne sont pas parfaitement peaufinés.

 

Technique
Des graphismes de qualité oscillant entre le beau et le très beau. Une ambiance très réussie mêlant SF et contexte historique des années 50.
Gameplay
Le jeu a bien étudié tous les FPS du moment pour proposer un gameplay efficace, mais pas très novateur.
Ambiance sonore
La musique et les bruitages remplissent bien leur office pour soutenir l’ambiance du jeu.
Durée de vie
Le jeu en lui meme n’est pas très long mais les modes coopératifs et online lui confère une durée de vie plus qu’honorable vu le genre.
Intérêt
Bien foutu et complet Resistance s’affirme comme un immanquable du lancement de la PS3.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.